Les kriyā du yogi silencieux de madras

Jour: 
Jeudi 18 mai
Heure de début: 
10h00
Durée de l'atelier: 
2h30
Catégorie thématique: 
les Ateliers - Master Class
Lieu: 
Pavillon Atelier
Niveau: 
0
Intervenant: 

Chaque kriyā a un objectif principal. Se consacrer à un objectif circonscrit permet d’éviter les erreurs et d’accomplir la pratique correctement. Cet atelier sera accessible à tous.
La conscience de l’objectif et la qualité de la concentration sont des attitudes reliées entre elles, bien présentes dans la structure qui constitue les kriyā. La première attitude, la conscience de l’objectif, est explicitée par l’indication de ce qui doit être fait. La seconde, la qualité de la concentration, s’améliore durant la pratique de la kriyā, car chaque répétition amplifie la connexion avec la zone choisie, et le fait de rester longtemps sur le même geste produit une sorte de transe yogique dans laquelle on est de moins en moins dispersé.
Il est indispensable de consacrer la bonne quantité de temps à une même kriyā. Une aide pour favoriser cela est apportée par les répétitions du même exercice, dans la plupart des cas avec des variantes des bras et des jambes.
La même variante est presque toujours répétée plusieurs fois ; ou alors, si chaque variante est pratiquée une seule fois, elle est maintenue longtemps.
Le fait de demeurer sur un même objectif (une même zone) à travers plusieurs variantes enlève
de la difficulté par rapport au fait de rester longtemps sans rien changer. Contrairement à l’enchaînement
dynamique de la salutation au soleil, les variantes ne sont pas exécutées en passant rapidement de l’une à
l’autre, mais en se maintenant suffisamment dans chacune comme on le ferait pour les āsana.
Chacun trouve, parmi les différentes variantes, celle qui lui convient le mieux, et ouvre ainsi la porte à toutes les autres, qui sont moins aisées.

Veuillez patienter...